Les Fleurs Buissonnières

Artisan fleuriste à Biarritz/Pays Basque pour fleurir toutes vos émotions !


Poster un commentaire

Le Poinsettia, une belle étoile, de Noël.

Fleur de poinsettia sauvage
Poinsettia sauvage

Le poinsettia, la plante la plus vendue à Noël

Chaque fin année, mi novembre, on voit pousser, dans les vitrines des fleuristes, ces drôles de plantes rouges et vertes. Pas d’erreur, les poinsettias sont de retour!

Etoile de Noël!

C’est en effet la plante vedette des fêtes de fin d’année Beaucoup l’ont surnommée « Etoile de Noël ». Toujours au top des ventes de la plus petite boutique à la grande surface. Sa couleur rouge intense, réveille le ciel gris des jours qui raccourcissent, réchauffe notre intérieur de sa lumière!

Nous l’aimons dans toutes les tailles de la mini, mini d’à peine 15cm posée en marque place sur la table du réveillon, à la belle plante d’environ 1m 20, bien touffu autour duquel les cadeaux sont parfois regroupés.

Un peu d’histoire.

Poinsettia sauvage aux Iles Canaries
Poinsettia en arbuste aux Iles Canaries

Le poinsettia est en fait une plante d’extérieure, qui pousse naturellement au niveau du tropique du Cancer, de la Californie aux Iles Canaries. C’est un véritable arbuste pouvant atteindre 4m de haut. Ses longues tiges aux touffes de feuilles rouges étaient autrefois vendues en fleurs coupées; ses tiges fines aux nombreux nœuds, sans beaucoup de feuillage n’étant pas très décoratives!

Un producteur de Californie fit un jour une découverte au début des années 1920: les ramifications courtes de moins d’1 mètre, semblaient plus vigoureuses et leur feuillages plus colorés. Les plantes « souffraient » en fait d’un virus qui en nanifiant les tiges, produisait des ramifications plus nombreuses. Un résultat intéressant…

Le début de recherches pour les scientifiques il leur fallait trouver une solution pour développer une plante moins haute, plus touffu et surtout bien colorée. La nature les a aidé. En observant les plantes les plus denses, les scientifiques ont découvert que celles ci étaient colonisées par une sorte de bactérie: un phytoplasme, « un organisme assez semblable à une bactérie qui vit dans les tissus des plantes infestées« ; une symbiose qui renforçait les tissus tout en les nanifiant!

Bien touffu, coloré…

C’est ainsi que « notre » poinsettia d’appartement est née après une soixante d’années de recherches…

Poinsettia rouge
Poinsettia rouge (sur commande!)

Aujourd’hui c’est une culture à grande échelle qui fait de cette plante rouge (essentiellement) la plante qui invoque Noël dans le monde entier! Sans doute la plus vendue durant cette période.

Elle existe aussi en blanc, rose ou veinée mais celles avec des feuilles rouges et leurs petites fleurs jaunes au centre remporte tous les suffrages!

Merci au « Jardinier paresseux » pour son aide botanique.


1 commentaire

Le Kokedama

Une drôle de petite boule de mousse verte?

Une boule de vie!

Le mot #Kokedama vient du japonais, il se compose de 2 syllabes: « #koke » qui signifie #mousse et de »#dama » que l’on peut traduire par #boule .

Asparagus plumosus
Asparagus plumosus en kokedama

Le kokedama est une « technique » de culture végétale, un art floral qui nous vient du « pays du soleil levant ».

Apparu dans les années 1990 en Europe, ces petites boules de verdures viennent d’un savoir -faire qui se situe à la croisée de deux courants artistiques traditionnels japonais. Proche de l’#Ikebana et du #bonzaï, il en reprend certaines caractéristiques très spécifiques le minimalisme épuré d’un petit bout de nature chez soi, la miniaturisation d’un microcosme végétal et la nécessité de prodiguer des soins attentifs à ses hôtes !

Naturel, ou crée par l’homme?

Traditionnellement, les japonais confectionnent leur kokedama avec des #plantes qu’ils vont chercher eux-mêmes en forêt ou en montagne plus ou moins près de chez eux, tout comme le font les amateurs de #bonzaïs.

Il est aussi possible de le préparer soi même, à base de plantes du commerce ou de boutures issues de vos végétaux, car cela fait partie du plaisir de « créer » son kokedama après en avoir choisit soigneusement les espèces. Un peu de botanique ou les conseils d’un professionnel vous évitera des erreurs! Certaines se plairont plus que d’autres chez vous.

Il est important de respecter leur envie de luminosité, selon l’orientation de vos fenêtres, leur besoin en hygrométrie. Indispensable de vous poser certaines questions, il s’agit d’un être vivant qui pourra vous accompagner longtemps!

Disposez vous, ou êtes -vous prêt(e) à leur apporter l’humidité nécessaire à leur bon développement en fonction de votre région, de votre lieu d’habitation, de votre isolation… en les vaporisant régulièrement si votre logement jouit d’un air sec, surtout si vous optez pour des boules en suspension! Leur durée de vie future est entre vos mains car le kokedama ne supportera pas, moins encore que vos plantes en pot, la sécheresse durant de longues absences sans précautions particulières.

Naturellement il en existe de tout prêt aussi dans des boutiques spécialisées mais les soins seront identiques!

Toutes les plantes peuvent elles être mises dans cette petite « boule »?

Dans l’absolu, oui, sans doute, mais cette technique implique d’utiliser une très petite quantité de terre et de mousse et donc de privilégier les végétaux peu gourmands en nutriments, aux racines courtes, fines et souples ou de très jeunes pousses.

Orchidée phalaenopsis miniature, Ses petites feuilles et racines sorties, la plante peut vivre ainsi sans soucis mais pas sans arrosage!
Un petit phalaenopsis façonné en Kokedama

Certaines plantes, comme les orchidées par exemple et toutes les plantes épiphytes qui n’ont pas besoin de substrat riche pour vivre, sont aussi éligibles à ce process de culture minimaliste.

Ses côtés pratiques

Gain de place!

Les nippons sont friands de cette technique qui leur offre des coins de nature sans occuper trop d’espace, précieux dans leur très petit appartement citadin!

Le Kokedama nous est parvenu en France en 2010. Une découverte pour le plaisir de tout ceux qui n’ont pas ou plus l’espace suffisant pour une forêt luxuriante de plantes tropicales, dans leur appartement et encore moins dans leur studio! En effet les jeunes couples se sont très vite appropriés le kokedama qui allie design et nature.

Ce mini morceau de nature peut aussi libérer de la place au sol et sur nos meubles puisqu’il suffit de suspendre ces petites boules de verdure, près d’une source ou la lumière abonde, des lieux dont les kokedama raffolent il n’y a qu’à voir nos plantes s’épanouir à la lumière.

Un design évolutif

Moins classique, le substrat du kokedama peut aussi être recouvert par de la ficelle,et jouer sur les finitions: dentelles, fils de couleurs et même sur sa forme traditionnelle faisant évoluer son design en boule!

Plus rustique, les ficelles de couleur permettent d’offrir des contrastes joyeux si vous optez de les assortir à votre décoration!

Dans le cadre de mes ateliers d’art floral j’organise un cours autour des arts floristiques typiquement japonais comme l‘Ikebana ou la création d’un kokedama.

Alors, ouvrez l’œil sur le planning des ateliers en ligne en flashant le QR CODE!

Un atelier kokedama est programmé 😉 à l’@opengarebiarritz régulièrement!

Vos réactions, vos questions m’intéressent! N’hésitez pas à me laisser un commentaire ou me joindre si l’idée vous séduit .

A bientôt. Véronique


7 Commentaires

La couronne murale de fin d’été, en fleurs naturelles, séchées, un classique du début d’automne!

La couronne murale, une #décoration florale qui se renouvelle sans cesse!

Une couronne simplement travaillée de branchages ou récupérer d’une année à l’autre avec des matériaux nouveaux. Aucune limite à notre #créativité, la nature est généreuse!

Couronnes confectionnées en hortensia séché et statice pour conserver l'été dans nos maisons
Couronnes d’hortensia et statice

A la portée de tous. La #couronne_florale confectionnée en #fleurs_séchées: hortensia, roses séchées, statices, lagurus, chaton, blé, baies de poivres, herbes folles….permet même aux débutants en #art_floral de réaliser une #composition digne de ce nom et dont ils pourront être fier(e)s

Petite couronne d'herbes aromatiques pour ne plus en manquer dans la cuisine!
Les herbes aromatiques, tant qu’à les couper autant les avoir sous le nez!

Pour en avoir toujours sous la main…du romain, thym, sauge font l’affaire des cuisiniers qui l’accrochent tout près de leur fourneau! Celle à base de menthe éloignent les puces, quelques écorces de citrons ferons fuir les moustiques tout comme des morceaux de bois de cèdre interdirons aux mites, l’accès à vos pull aussi!

Issu du recyclage!

Quand l’art devient une pratique d’engagement écoresponsable, le recyclage devient une habitude utile!

  • Atelier couronne papier récup

La fabrication d’une couronne murale en matériaux récupérés, puis recyclés peut aussi devenir un acte sinon politique tout au moins engagé! Alors la encore, des sources infinies d’idées et de matières s’offrent à notre imagination

Doit-on encore jeter ou, plutôt offrir, donner, ou encore réutiliser, transformer, recycler!!!

Car, notre consommation, toujours plus envahissante, il n’y aura bientôt plus de place dans nos placards! ce qui nous imposera tôt au tard de jeter des trouvailles pour qui aurait su s’en resservir!

Je suis une adepte des trouvailles, de récupération « inutilisées »!

Toutes matières parfois inutiles, #matériaux usagés quelques fois détériorés aussi et même ce qui est considéré comme « déchets » par notre société de consommation peut être « recyclé » utilisé comme base ou fournitures destinées à devenir un objet décoratif, réutilisable aussi en décoration, comme sur une couronne faîte avec soin, joliment terminée, car sa « valeur » finale ne dépendra alors que de cette finition qui réclame encore plus d’attention que pour une couronne florale ou les végétaux font presque tout le job!!!

Les Pays du sud de l’Amérique sont des experts du recyclage décoratif: fer, papier, plastique, rien n’est perdu tout est ré utilisé tant pour fabriquer des produits de consommation courante (trop cher à importer) que des jouets!

Nous achetons alors leurs objets, avec plaisir et émerveillement devant tant de créativités!

Bienvenus aux utilisateurs de:

-cartons d’emballage, de conditionnement de toutes épaisseurs, collé, déchiré, découpé, roulés…boîte à œufs!

-bois en rondelles, baguette, de palette et même en copeaux…écorces, liège, bouchons sans oublié les bois flottés!

-bouteilles plastiques, découpées, fondues, déchirés en lambeaux, certains les recycle avec talent aussi.

-papier de magasines, papier journal, emballage, papier musique, papier toilette, filtre à café, papier bombons, comme le chantait Régine: « Laissez parler les p’tits papiers »!!!

– tissu usagé, restes de laine, feutrine, bouts de cuir

-en métal! Mais oui, rondelles, clous, morceaux de métal trouvés ici et là, peuvent devenir des trésors, parfois un peu rouillé aussi il n’en n’ont que plus d’attrait, leur couleur si reconnaissable en fait toute leur beauté.

Naturelle et végétale

La nature nous offre pleins de ressources à récolter pour les utiliser dans nos futures couronnes de Noël, aussi.

Chaque saison, la nature nous offre tant de richesses à travailler. La fleuriste que je suis n’oublie pas les fleurs et plantes naturelles, stabilisées ou permanentes qui font l’essentiel de mes compositions florales, murales, guirlandes de feuillages tissés, pliés, froissés aussi!

Les couronnes murales ont toujours fait parti des univers chics, raffinés des maisons. Les anglais utilisent depuis longtemps de subtiles décorations florales d’intérieurs et sont passés maîtres dans cette pratique, nouant, mélangeant tissus, rubans, galons de toutes sortes aux divines couleurs feutrés aux motifs raffinés des fleurs de leurs jardins.

Toutes les matériaux sont bons pour confectionner une couronne.

En fleurs naturelles ou séchées, stabilisées ou même en tissu, (certaines sont superbes) chacun peut trouver une destination à une couronne dans sa maison comme dans un minuscule studio d’étudiante, pour offrir comme cadeau de naissance en choisissant des couleurs adéquates etc. . . .

Une façon peu onéreuse et élégante aussi de personnaliser une tête de lit, un couloir, le petit coin, une porte de chambre…Le plus souvent la couronne florale est destinée à accueillir l’invité! Sa place est alors réservée d’une année sur l’autre, sur la porte d’entrée en période de Noël.

Au fil des saisons elle peut aussi changer d’aspect, de matériaux, de forme, plus ou moins allongée, voir carrée ou en goutte, de couleurs, de parfums aussi!

A vous de créer maintenant, mon atelier vous est ouvert pour expérimenter vos envies!

L’envie vous démange…contactez moi, nous imaginerons ensemble LA vôtre durant un de mes ateliers d’art floral! Vous pouvez aussi me confier vos idées, à vous! Merci d’avance.

Véronique , »Créatrice d’émotions florales »

Atelier plantes.. mini jardin d'hiver


1 commentaire

L’atelier terrarium, la création d’un p’tit coin de nature

Conception d’un terrarium…Un bulle de nature pour un atelier végétal !

L’Atelier « Terrarium, plantes tropicales »

Cet atelier très demandé est une vraie tendance de décoration florale qui permet, outre le fait de participer à un atelier DIY très convivial, de créer aussi un espace de nature pour chez soi, ou en faire un cadeau personnalisé!

Terrarium de saison, plusieurs thèmes possibles!

Un paysage végétalisé spécialement créer avec son décor de Noël!

Terrarium de Noël (photo d’emprunt!)

Chaque année cet atelier est re programmé, contactez moi!

Tout est compris : plantes, contenant, accessoires et prêt de petit outillage, plus mon expérience, et ma passion à vous transmettre! Utile à apporter, un chiffon, une petite éponge et une cuillère à soupe!

Lieu: Open Gare avenue du Moura BIARRITZ, l’ @opengare est lieu de coworking/bar restaurant qui accueillera désormais mes ateliers d’art floral!

Réservation Indispensable pour tous les ateliers! Les matériaux sont toujours achetés frais et en fonction de vos inscriptions.

Décor végétalisé, terrarium de plantes tropicales

Dans un contenant en verre, des plantes se doivent être d’un même biotope, pour trouver leur place. Au fil des mois les racines vont pouvoir s’installer, grossir et la partie aérienne croître en même proportion. Ceci est valable essentiellement pour les plantes vertes tropicales, que l’on nomme vulgairement « plantes d’intérieures »: croton, ficus, philodendron…

Selon leur biotope le contenant sera donc différent. Soit fermé, style vase un peu haut, bombonne ou petite serre pour les plantes tropicales ou de nos zones humides comme les fougères, mousses… Pour les région arides, je préfère le type: vase boule qui laisse s’évaporer le trop plein d’humidité .

Décorer son intérieur avec un objet vivant, apporte un coin de nature dans son espace intérieur voir pour son lieu de travail! Les terrariums de plantes grasses, cactus…demandent moins d’entretien que les plantes vertes, à surveiller!

Rejoignez moi ateliers d’art floral pour tous (Page Facebook dédié aux ateliers)

Une question, une envie particulière… Contactez moi

Bougeoir en rondin de bois


4 Commentaires

Bricoler, recycler, réutiliser… créer avec les fleurs!

Adepte du recyclage depuis longtemps, une vraie culture familiale, j’aime trouver une seconde vie à de nombreux matériaux et en jouer.

Bricolage et fleurs et décorations!

Tous les objets décoratifs ci dessous ont un point commun! Le trouvez vous?

  • Horloge, pendule faite de carton

Décorations florales et réutilisation ou /et recyclage.

Pour certaines décorations florales, savoir utiliser des matériaux différents, réutiliser des bases qui ont déjà servit ou même issues de la récupération est devenue une vraie bataille! Si notre planète souffre de nos déchets, certains ont des valeurs certaines si l’on ose, si nous prenons le temps, de les regarder sous un autre angle que leur fonction première! Les pays « dits » sous-développés nous offrent des objets, de toute beauté crée à partir de petits rien, réparés, recyclés…

Il y a de nombreuses possibilités, certaines sont même très recherchées, devenues à la mode à base de bois flotté, de détournement de matières premières réutilisées, en en fin de parcours! Pour ma part issue d’une famille de bricoleurs, décorateurs et architecte , j’ai toujours baignée dans cette culture de collecter, réparer, transformer...de prendre le temps de regarder …autrement!

Pot de yaourts, bouteilles vides atypiques, vieilles branches et même collections de magasines… me font parfois rêver. « Voir » c’est entrevoir aussi quelquefois une autre utilisation, détourner les vieux clous de tapissier, certains papiers d’emballage, tout comme visiter une quincaillerie fait partie de mes gênes et aussi de mon métier d‘artisan fleuriste créatif!

Un Atelier « Bougeoir récup chic! » pour Noël approche, ca vous tente?

C’est fou ce que l’on peut créer aussi avec du bois, flotté ou même un simple cube !Une bouteille vide et hop elle se transforme en bougeoir! Contactez moi, selon les demandes je pourrais l’ajouter au programme!

  • Chandelier orange et chocolat
  • Bougeoir en aiguilles de pin
  • Bougeoir en rondin de bois
  • centree de table bouteille

Pour fleurir autrement, en toutes saisons!

Partir d’une simple branche de bois, d’une planche ou même d’un morceau de métal tordu, offre à l’imagination des possibilités extraordinaires pour créer un objet unique, une décoration personnalisée! De la simple guirlande horizontale au bougeoir, et naturellement pour des couronnes de Noël originales, des guirlandes verticales le « bricolage floral  » réinvente l’art floral traditionnel. Avec des fleurs naturelles ou stabilisées voir en permanent (tissu) ces nouvelles techniques d’assemblages, permettent de réaliser des tableaux végétalisés, des sculptures à base de bois flotté qu’il est possible au fil des saisons d’enrichir, de modifier, de réutiliser selon vos souhaits.

Customiser, détourner, transformer pour re-fabriquer une décoration, construire une structure qui accueillera fleurs et végétaux fait partie de mon quotidien! Tables, portes, chandeliers deviennent ainsi très personnalisés, loin de l’usinage à grande échelle, de série à l’identique sans personnalisation des grandes surfaces et même parfois de certaines boutique dites de Déco ».

A votre perceuse, scie et pistolet colle, si le bricolage floral vous tente, je suis prête!

Les Ateliers bricolage pour 4 à 6 personnes maximum (selon le thème), se déroulent sur 2h environs certains montages prennent du temps, mais cela en vaut la peine!

Je prépare et porte toutes sortes de fournitures de base dont vous avez besoin + mousse et lichen, pour la base + carton, petites fournitures + UN support :planche de bois, bois flotté selon la thématique, et vous, vos trouvailles à partager et décorations personnels, bougies assorties à votre ambiance..

Plus d’infos sur mes prochains ateliers contactez moi directement

ou flashez régulièrement le QR CODE ci contre ===>>>

Véronique, artisan fleuriste, « créatrice d’émotions florales ».


3 Commentaires

Land ‘Art…L’Art Nature!

Mais qu’est ce que le Land’ Art ?

Land'art chemin de feuilles
Chemin de feuilles

Création éphémère en pleine nature

Le land’Art est une forme d’art contemporain qui utilise toutes les ressources de la nature dans tous les environnements. Composer, créer, jouer avec la terre, les végétaux, mais aussi, les rochers, les mousses, la neige, le sable…quelques fleurs, feuilles, graines!

Parfois le « créateur » n’utilise qu’un seul type de matériaux, le plus souvent en les mélangeant, en les associant seul contrainte: il ne s’autorise jamais à arracher, cueillir, détériorer, importer un matériel d’un biotope différent!

Au plus près de la Nature !

Dans le cadre de mon métier de fleuriste de ma passion pour la nature j’admire les différentes créations très différentes de land’ Art . Un art qui respecte l’espace dans lequel est crée « le motif », la sculpture, la réalisation colorée ou juste en contraste faisant apparaître un « tableau nature »!

Un artiste plasticien qui force l’admiration dans sa maîtrise de l’équilibre, parfaite dans tous les milieux! Dans cette petite vidéo, je vous propose de découvrir quelques unes du maître Andy Goldsworthy

Magnifique création d’ Andy Goldsworthy

Comme une méditation!

Aimer, vibrer avec, et dans la nature pour s’inspirer!

Aimer la nature, pour moi c’est peut être simplement ouvrir les yeux, sur ce qui nous entoure, parfois tout près; le jardin du quartier, au bout de la rue, découvrir un arbuste méconnu, en observer ses feuilles, ronde, pointus, dentelés, lisses ou poilus, brillantes ou mates d’un vert tendre, écarlate ou très sombre, a-t-il des fleurs? Oui, aimer la nature c’est en quelque sorte ma méditation quotidienne.

Vibrer avec elle! Lorsque je marche, parcours une forêt, chaque arbre me raconte son histoire: ses feuilles, ses fruits, ses graines toutes variées ont leur forme de vie ! Quand je marche sur le sable, j’en admire ses couleurs, ses cailloux minuscules, carrés, ronds, allongés, doux ou rugueux, unis ou veinés, tachetés….et que dire des coquillages aux teintes douces, ici peu nombreux, comme autant de petits trésors. Lorsque j’ai l’opportunité de parcourir la campagne au milieu herbes folles, j’en apprécie leurs coloris pastels, leurs formes, hauteurs, diamètres et épaisseurs… autant de sensations propices à stimuler ma créativité avec tant de beautés, somme tout si simples!

S’inspirer de et par la nature pour une fleuriste, c’est essentiel. Enfin pour moi, qui cultive mon gout du naturel, du recyclage si possible afin de respecter au mieux les végétaux coupés, afin qu’ils soient valorisés, magnifiés, juste pour notre seul plaisir! (Jeter au minimum ce qui à mit du temps à pousser; les tiges et feuilles de mes fleurs utilisées dans vos bouquets ont parfois une seconde vie!)

Créer dans et avec la nature

Pour l’observer, la re-découvrir!

L’automne, le printemps, l’été et même l’hiver, chaque saison  la nature nous offre tant de richesses : fleurs, fruits, baies, feuillages, mousses, écorces, graines et même cailloux tout peut « servir » à des créations qui restent bien sur éphémères! Tout ce que nous offre le biotope choisit: plage, forêt, campagne… est mit gratuitement à notre disposition et peut être utilisable dans cette forme d’art. Pas besoin d’outils!

Car on ne cueille rien (en grande quantité), on ne casse rien, on ne fait que collecter au sol, qu’emprunter à la nature ses richesses pour quelques heures! Et oui sauf si votre création est dans votre jardin, votre œuvre sera offerte à la nature et à ceux qui sauront la découvrir …sur place!

La, est tout la beauté de cet art, il suffit juste de laisser parler son âme d’enfant,  la laisser s’exprimer avec ce qu’il y a autour d’elle,lui permettre de ressurgir au moins un temps!

En forêt

Feuillages, brindilles,champignons, fleurs, bogues, graines…feront l’affaire!

Un enfant crée…naturellement!

Sur la plage

Ses petites merveilles à découvrir : coquillages, sable, caillou, algues séchées, lichens, bois flotté,.. mais hélas aussi bouchons et autres détritus humains que nous pourrons, eux, ramasser!

Certains artistes en ont fait leur univers. Précisément sur celle de la Cote des Basques, terrain de jeu artistique favori de Samuel Dougados pour lequel j’avais eu le plaisir d’écrire sur son « Beach’ Art » dans mon article du 11 aout 2015!

A visiter pour poursuivre votre découverte du Land’art

Je vous encourage à visiter les sites dédiés à des artistes créateurs de Land’art qui utilisent la nature. 

Andy Golsworthy qui m’a fait découvrir son art dans des milieux parfois difficiles!

Sur ce site vous pourrez découvrir différents artistes aux styles très variés , c’est une bonne entrée en matière

Pour les plus curieux, je vous renvoie à une journée à laquelle je participais et dont j’ai tiré mon article de juin 2016!

Une statue de galets…Hélas ce nu superbe n’est pas de moi!

J’espère vous avoir convaincu de découvrir cette forme d’art, à la portée de tous et propice à la protection de notre environnement au sens large..nous pouvons tous l’adopter pour passer du temps agréablement et de façon ludique dans la nature…Se ressourcer grâce, et avec elle…Chacun d’entre nous peut devenir un « artiste » pour quelques heures…et surtout pour se faire plaisir aussi !

Des questions, un commentaires,je réponds toujours! Et si vous me racontiez votre relation avec « dame Nature ».