Les Fleurs Buissonnières /Blog

Artisan fleuriste passionnée et blogeuse, j'aime partager mon expérience!


Poster un commentaire

Prenons soin de nous!

Œuf de Pâques revisité.

Un bien précieux, la Vie et sa diversité!

Déjà près d’un mois que nous sommes contraints de « vivre » confinés. Ceux qui sont plutôt casaniers(ères), calmes, lecteurs(trices), petites mains couturières, jardiniers amateurs, philosophes, tricoteuses, cuisiniers(es), rêveurs(es)… souffrent moins de cette situation car leurs livres, leurs musiques, leurs activités paisibles, leurs méditations… apportent l’équilibre intérieur, intellectuel des « sages« , qui savent que cette période nous est indispensable pour contenir, (à défaut de l’anéantir) l’horrible #virus!

Trouvés dans ma rue: feuilles, fleurs parfumées et ajout de quelques fleurs séchées, confinement oblige !

En revanche les enfants, les plus grands aussi, les turbulents, les grands sportifs, les amoureux des grandes sorties en montagne, les adeptes des longues marches les pieds dans l’eau à #Biarritz ou ailleurs, les « vrais » joggeurs, les cyclistes, les motards, les hypers-actifs de tout poils…qui auraient du profiter de ces magnifiques journées printanières pour courir, sillonner cette #nature qui s’émoustille partout autour de nous, chante, #fleuri, embaume nos #campagnes…Eux trépignent, s’agitent, scrutent les dernières nouvelles, grognent pour rien, espérant de nouvelles consignes!

Patience!!!!!!!

J’espère que cette expérience de vie, nous aura appris, à tous à « vivre » autrement. A continuer de saluer et respecter notre voisin, à l’aider s’il continue d’avoir besoin de nous! A gouter réellement la chance de vivre dans un pays aussi beau que le nôtre, riche de tant de diversités, de paysages superbes. A le contempler, avec d’autres yeux, à poser un regard neuf sur notre #environnement, sur la nature et la liberté d’en « profiter » qui nous manque tant aujourd’hui. Mais surtout à LA (et à nous) respecter encore davantage par des petits gestes simples au quotidien: acheter moins mais mieux, consommer avec sagesse, trier, recycler, réparer...

La nature durant ce temps de paix, pour elle, a reprit rapidement son envie, son besoin de pousser partout ou elle le souhaite, sans nos débroussailleuses, sans nos voitures bruyantes, sans notre #pollution et destruction quotidienne, presque invisible sauf si l’on accepte de regarder vraiment, d’en prendre conscience!

Photos d’amateurs d’herbes folles des villes empruntées sur la toile! Sympa le hérisson?

Si nous avons « appris » avec des contraintes certes, à vivre plus lentement, apprenons aujourd’hui par choix aussi à ouvrir nos yeux, nos consciences sur le petit monde qui vit si près de chacun de nous, presque sous nos pieds! Sur le rebord du mur d’en face, aux abords des routes, le long des trottoirs, entre les pierres…Faune et flore y ont conquis de minuscules petits espaces, microcosmes, de petits univers riches de vies, survivants à notre conquête insatiable de leur espace!

Après le confinement…

Et si nous commencions par ouvrir nos yeux, à regarder le monde qui nous entoure, d’un peu plus près!

Il se ternit.

Moins de #fleurs colorées, moins de papillons, d’oiseaux dans les airs, dans les #jardins « publics », des légumes insipides tous calibrés. La ville s’enlaidit -bétonnage intensif, pulvérisation systématique d’herbicides et de pesticides (3Millions de tonnes de pesticides sont répandues /an) pour éradiquer les insectes « indésirables », les « mauvaises herbes » et autres #herbes_folles fleuris que nos grands mères utilisaient pourtant toute leur vies, qui nourrissaient les #abeilles! Constructions vites faîte en place des maisons de caractères qui faisaient la richesse architecturale de notre pays.

Bleu, comme des papillons, au bord de mer!

Peu à peu la vie, rétrécit aussi.

Chaque année une multitude d’insectes et d’animaux, de plantes (75% des espèces végétales) disparaissent de la terre, des airs, des océans sans même que nous en ayons pu même les voir, les étudier, les admirer! Nous les éradiquons sans (ou presque) aucune conscience de leur utilité à « notre » vie future! Toujours plus vite, sans penser à l’avenir, par « notre » soif de conquêtes de territoire, #déforestation intensive, pour dominer, pour accroître la richesse (de certains!) déjà très grande, pour affirmer « notre » puissance, « notre » pouvoir sur la nature (barrages, constructions d’iles, culture intensive…)Le grand photographe @Sabastio Salgado en fit, par ses images, documentaires… un des combats de sa vie!

Soyons curieux! Réfléchissons!

Durant ces semaines de réflexions, nous avons eu (et aurons encore) le « temps » d’y penser, de nous informer vraiment, ailleurs qu’en consommant nos JT quotidiens, lesquels nous diffusent en boucle que ce qu’ils ont droit de nous faire savoir!

Réapprenons à nous faire confiance, à réfléchir par nous même, à chercher les informations qui nous éveillent l’esprit plutôt qu’à l’endormir!!!!!

Alors prenez soin de vous…mais de nous tous, aussi!

Mon métier de fleuriste me fait aimer la nature chaque jour davantage! Depuis plus de 30 ans je ne me lasse pas de m’y promener, de l’observer, de l’écouter vibrer, frémir, gazouiller, la respirer, la sentir si fragile et si forte sous mes doigts! Certes ce métier ne m’a pas « enrichit » financièrement, mais je suis rester une personne intègre, aimant partager, transmettre, donner … Vivre en harmonie avec elle me rends heureuse, simplement, sans trop de besoin, de richesse inutile!

  • Paysage de rivière en montagne
  • Journée de campagne et animation dans la nature
  • Petit coin tranquille

Je ne suis pas aveugle, ni sourde, et me pose aussi des questions!

Les gagnants seront encore et toujours les grandes sociétés internationales, industrielles, les grands laboratoires chimiques…qui trouverons très vite les fonds nécessaires pour absorber « ceux » qui les dérangent, grâce aux banquiers toujours complaisants pour les plus puissants!

Tout ça « à cause  » d’un pauvre petit #pangolin??? Et si c’était tout simplement les prémices d’essais… d’outils préparant de nouvelles guerres virales, chimiques… échappés de laboratoires… non maitrisés?

Ce « virus » sera finalement une aubaine de l’affaiblissement (déjà bien entamé) des « petits »gêneurs, pour faire disparaître également ou taire rapidement les très (encore trop nombreuses) TPE au profit des grands groupes de cosmétiques, des grandes enseignes de mode, de jardinage…des multinationales de toutes branches, des contestataires politiques, de quelques lanceurs d’alertes qui empêchent une certaine « économie », celle qui ne profite pas au plus grand nombre, de tourner encore mieux… Bienvenue les profiteurs de « bonnes affaires », ils vont pouvoir à loisir: racheter à bas prix des petites entreprises, les commerces (encore) artisanaux des centre villes (librairies/fleuristes/petits restaurants…) Des filières entières auront du mal à sortir de cette crise mondiale…Un petit détour par ici… Mr Mondialisation: une page FB qui ne manque pas d’intérêts!

Ceux qui nous gouvernent!

Des pions, des moutons, de simples petits grains de sable…

Oui, nous le sommes presque tous, par discipline, peur ou simplement par facilité, mais nous avons tous aussi un cerveau, à nous de le nourrir comme le reste de notre corps durant ces futures semaines et après! Avec des petits grains de sable, on peut transformer un paysage!

Nos amis jardiniers, savent combien nos pays, leurs paysages, nos villes, sont à l’image de ce que nous souhaitons y voir pousser, selon nos choix économiques, politiques. Il est encore temps de choisir la diversité plutôt que la standardisation, le calibrage, le formatage…de planter de la vie, à commencer par nos jardins. Voici une association « Kokopelli » qui produit contre vents et marées, distribue des graines (+2 500 variétés de graines rares) presque disparut, des rebelles, afin que notre terre continue de respirer un air sain, que nos abeilles, nos papillons reviennent, pour que nous puissions continuer de déguster de bons produits, que la VIE reprenne sa vraie place sur terre, à son rythme !

Mouton? Parfois, MAIS nous avec un cerveau!

Prenez soin de vous! Prenons soin de nous!