Les Fleurs Buissonnières

Véronique, Artisan Fleuriste freelance "Créatrice d'émotions florales" / L'Atelier de Biarritz

IKEBANA

Un art floral différent. Séculaire, exigeant, un part intrinsèque de la culture japonaise. Le mot Ikebana se traduit par une métaphore « l’Art qui donne une nouvelle vie aux fleurs ».

C’est l’un des trois grands arts traditionnels et culturels nippon.

Plusieurs écoles reconnues dont certaines séculaires : Ikenobo, la plus ancienne, Ohara, Sogestsu, Ichigo et Misho parmi les milliers existantes. Plusieurs courants, avec des différences, mais tous sont porteurs des mêmes valeurs à atteindre:

-Le respect de la #nature et de l’environnement,

-L’humilité indispensable, de calme en soi, pour comprendre et maîtriser les codes,

-Le respect et l’amour pour les éléments choisis,

-L’indispensable harmonie qui doit régner entre les végétaux (#fleurs, plantes et branches) et le contenant,

-L’équilibre indispensable qui doit régner entre le vide et la masse,

-Mettre en relief la pureté des lignes,

-Faire apparaître l’impact que doivent créer les contrastes entre les #couleurs utilisées.

L’Ikebana fait partie de l’éducation de toute les jeunes filles, c’est bien un des trois piliers de la culture nippone. Certains hommes cultivés, sans êtres moines, suivent aussi encore son apprentissage. En faisant des recherches j’ai découvert ce site « Japon » très complet!

D’autres arts japonais proches de la nature

Le Bonzaï

Littéralement: Arbre miniature

De grands arbres miniaturisés par la volonté de l’homme. Nous avons tous vu, admiré sans doute, de près ou de loin ces arbres parfois extrêmement vieux, en modèle réduit dans des pots superbes! Même si ils sont présents en pleine nature du fait de conditions climatiques difficiles ou conséquence de sols pauvres, les Bonzaï tels que nous les connaissons aujourd’hui sont façonnés tels des « sculptures » par les hommes, depuis des siècles.

Tout comme les japonaises ont eu longtemps les pieds bandés afin qu’ils conservent leur taille d’enfant (c’est si mignon!!!) la culture du Bonzaï pratique le même traitement aux arbres . Seul, en groupe de 2ou 3 et parfois même sous forme de forêt, des essences nobles trônent dans les jardins des classes aisées dans des jardins extra-ordinaires. D’un entretien complexe, taille, ligature, rempotage…c’est aussi un art réservé aux érudits, même s’il s’est démocratisé aussi.

Le Kokedama

Une drôle de petite boule de mousse!

Le plus récent des arts floraux japonais, il séduit particulièrement les jeunes citadins en manque de nature!

Plante dans une boule de terre kokedama
Kokedama Photo C Delvaux

J’ai regroupé sous un même menu ces trois thèmes appartenant à une même culture.

A bientôt Véronique « Créatrice d’émotions florales »